Des articles

Les élites sous le règne de Charlemagne

Les élites sous le règne de Charlemagne


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les élites sous le règne de Charlemagne

Par Jinty Nelson

Document de conférence (2009)

Introduction: Merci surtout à Régine Le Jan et à ses collègues, les premiers médiévistes ont commencé à réfléchir de manière plus concentrée et comparative sur les élites. Ils ont observé en regardant de côté dans les historiographies de la fin de l'Antiquité et du Moyen Âge tardif une lacune béante dans leur propre arrière-cour, ont reconnu une pénurie de preuves spécifique à la période qui aide à expliquer pourquoi l'écart existe en premier lieu, et ont commencé systématiquement à le combler. Bien que la référence à la sociologie des pères post-fondateurs ait été rare, un coup d'œil à certains travaux anglophones suggère que la nouvelle focalisation des premiers médiévistes sur les élites multiples, régionales et locales a, fortuitement ou instinctivement, suivi une tendance socioscientifique récente.

L’adoption du concept par les premiers médiévistes a été inégale. Les penchants marxisants, en prescrivant le terme «classe», ont inhibé l’utilisation du terme «élite». Un ou deux exemples anglophones récents illustrent cette variété. Tim Reuter, dans son article d’enquête historiographique «La noblesse médiévale», a évité le terme, tout en l’utilisant, avec parcimonie cependant, dans d’autres articles. Matthew Innes, dans État et société, est facile avec lui (bien qu'il n'ait aucune entrée d'index); Julia Smith, dans L'Europe après Rome, l'est encore plus (et possède une entrée d'index étendue); Stuart Airlie et Susan Reynolds en font un usage éloquent; Chris Wickham dans Encadrement du haut Moyen Âge, a une préférence écrasante pour les `` aristocrates '' et les `` aristocraties '', bien qu'il utilise de temps à autre `` élite (s) '', et définit en fait `` aristocrate '' comme `` un membre d'une élite politique (normalement débarquée) '' . Sa définition du «paysan» est du type expansif qui inclut des accumulateurs de terres qui réussissent si bien qu’ils deviennent «riches», «propriétaires moyens» et «élites villageoises… dans une position structurellement dominante qui pourrait souvent durer à travers les générations».

Dans L'héritage de Rome, Wickham utilise le terme «élite» [dans cette forme accentuée maintenant légèrement démodée] dans une gamme de contextes dans la partie I, traitant de l'antiquité tardive, faisant ainsi écho aux spécialistes de ce domaine depuis les années 1970, beaucoup plus rarement dans la partie II, sur `` l'Occident post-romain, vers 550-vers 750 '', encore assez fréquemment dans le chapitre 16 de la quatrième partie, sur `` le siècle carolingien '', tandis que `` l'aristocratie '', les `` aristocrates '' et les `` groupes aristocratiques '' sont omniprésent partout (son index ne contient aucune entrée thématique). J’ai moi-même l’habitude d’utiliser fréquemment le terme «élite»: il est soigné, peut être utilisé aussi bien au fond qu’adjectivement, et il est très adaptable, donc utile dans les discussions sur des sociétés à la fois hautement régionalisées et fortement stratifiées. Contrairement à «l’aristocratie», elle s’engage moins sur des questions aussi anciennes que l’était la classe dirigeante de la naissance ou du service? ou était-ce la création de dirigeants ou était-ce avant eux? et se concentre plutôt sur les groupes sociaux et leurs interrelations. Mon impression est que «l’élite» est devenue une monnaie de plus en plus courante dans l’écriture anglophone et se différencie de plus en plus souvent par un attachement adjectival, comme à Wickham, Héritage Partie I: provinciale, locale, urbaine, barbare, romaine, gauloise, politique - ainsi que simplement «l’élite» dans un sens essentiellement politique. Le mot, emprunté en anglais à son français d'origine au milieu du XVIIIe siècle, a commencé par un très large éventail de références à la distinction sociale par rang mais aussi à la distinction au sein d'un groupe.


Voir la vidéo: Histoire de.. Carolingien (Mai 2022).