Des articles

Enquêtes philologiques 1: Méthode et mérovingiens

Enquêtes philologiques 1: Méthode et mérovingiens



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Enquêtes philologiques 1: Méthode et mérovingiens

Drout, Michael D.C.,

L'âge héroïque, numéro 12 (mai 2009)

Abstrait

Ceci est le premier d'une série de chroniques sur la philologie. La philologie est le fondement des lettres humaines, et nous démontrons l’utilité de l’approche en discutant de l’examen par Tom Shippey du mot «mérovingien» dans Beowulf. On montre que l'approche philologique illumine la culture, l'histoire et la politique et jette un éclairage nouveau sur un vieux problème.

«La philologie est le fondement des lettres humaines» a écrit J.R.R. Tolkien dans son «discours de la révérence» de 1959 (Tolkien 1979). Et en effet, cela est évidemment, même trivialement, vrai si l'on considère les définitions du mot ou l'histoire de nos disciplines par l'Oxford English Dictionary. Mais, à l'instar de la fondation de nombreux édifices, négligés ou ignorés jusqu'à ce que quelque chose se passe mal et que le sous-sol soit inondé, la philologie n'est plus visiblement au centre de l'étude littéraire. Nous pensons que c'est une erreur pour un certain nombre de raisons, dont la moindre n'est pas le pouvoir de la philologie d'éclairer des questions très importantes d'interprétation littéraire.


Voir la vidéo: Histoire de.. Carolingien (Août 2022).