Des articles

Retour à la nature à Aquinas

Retour à la nature à Aquinas


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Retour à la nature à Aquinas

Twetten, David B. (Université Marquette)

Philosophie et théologie médiévales, vol. 2 (1996)

Abstrait

Peut-être la réalisation la plus célèbre de Thomas d'Aquin réside dans sa conception robuste de la nature et du monde naturel face à une théologie sans compromis de la grâce et de l'opération divine. Comme on le sait, la conception aristotélicienne de la nature permet à Thomas d’éviter à la fois l’occasionalisme et le naturalisme et d’affirmer la réalité des causes secondaires dans le monde naturel. Néanmoins, la nature elle-même doit-elle être comprise comme une cause secondaire des événements cosmiques? Une réponse récente et répandue est que Thomas d'Aquin a correctement compris que la nature chez Aristote n'est pas une cause efficace mais une source spontanée de changements réguliers, «sans agent» ou «sans cause» dans le monde minéral, végétatif et animal.

Cette position, à mon avis, reste un correctif important pour ceux qui voient dans toute la physique aristotélicienne un animisme ou un biologisme. Pourtant, la position à l'égard d'Aquin se rapproche trop du naturalisme en omettant d'expliquer comment tous les événements naturels, pour lui, dépendent d'une cause de mouvement. Seul un retour à la conception d'Aquin de la nature elle-même révélera cette dépendance causale.


Voir la vidéo: C. Cuddy #20: How does Aquinass teaching about human freedom help us in the spiritual life? (Mai 2022).