Des articles

Chariot de moteur de pistolet T24 3 pouces

Chariot de moteur de pistolet T24 3 pouces



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Chariot de moteur de pistolet T24 3 pouces

Le T24 3 pouces Gun Motor Carriage était une première tentative de produire un chasseur de chars en montant un canon anti-aérien de 3 pouces sur le châssis du Medium Tank M3.

Le département de l'Ordnance avait suggéré pour la première fois de monter le canon anti-aérien 3 pouces M3 sur un châssis M3 modifié en septembre 1941, et le projet fut approuvé le 23 octobre. Cela s'est produit juste au moment où l'armée américaine développait sa doctrine Tank Destroyer, dans laquelle les chars devaient être utilisés pour l'exploitation des percées, tandis que les chars ennemis seraient traités par des véhicules spécialisés. Le moment était donc venu pour le développement du T24.

Le T24 utilisait le moteur, le groupe motopropulseur, la suspension et la coque inférieure du char moyen M3, mais avec une nouvelle superstructure avec un compartiment de combat octogonal à toit ouvert. Le canon était monté sur une monture antiaérienne M2A2 modifiée. Le canon pouvait traverser 33 degrés et être élevé de -2 à +15 degrés. Le support anti-aérien était facilement disponible, mais cela signifiait que le canon était plutôt haut.

Le T24 a subi des tests à la fin de 1941. Le canon s'est avéré stable en cours d'utilisation, mais le véhicule a été jugé trop haut pour être utilisé comme chasseur de chars et le mouvement du canon trop restrictif. Au début de 1942, le canon a été retiré et le prototype a été utilisé comme base du T40 3in Gun Motor Carriage, qui a été standardisé en tant que M9 3in gun carriage avant d'être annulé le 20 août 1942. Le T24 a été annulé en avril 1942.


T24 3 pouces Gun Motor Carriage - Histoire

  1. Chef de char
  2. Radio opérateur
  3. Tireur
  4. Pilote
  5. Chargeur
  6. Chargeur
200 dégâts
20 mm Pénétration moyenne
8.70730511521491 Temps pour un chargement complet
44 °/s Vitesse de rotation du canon

Niveau Moteur Puissance moteur (canal) Probabilité d'incendie à l'impact Vivre Poids (t)
IV Wright R-975EC2 400 20 0 515
V Chrysler A57 440 20 1770 570

Niveau Suspension Limite de charge Vitesse de rotation (°/s) Vivre Poids (t)
III T40T41 24 30 0 6200
IV T40T48 24 32 1240 6200


Design et développement

Le Gun Carrier a été construit sur le châssis inchangé d'un Churchill. On ne sait pas quelle version Churchill a été utilisée, mais il semble probable qu'il s'agissait d'un Mk.III. Il a conservé le même moteur et la même transmission. La tourelle et la coque avant ont été remplacées par une casemate fixe de 88 mm (3,5 pouces) d'épaisseur. L'emplacement de la mitrailleuse de proue a également été retiré. Sur le côté gauche de la casemate, dans une monture à boule, se trouvait l'armement principal du véhicule. Il s'agissait du canon anti-aérien QF 3 pouces (76 mm) 20 cwt.
Étant une arme de l'ère de la Première Guerre mondiale, le QF 3 pouces était obsolète au moment du développement de ce véhicule. Il avait déjà été utilisé à bord de navires de la Marine dans un rôle anti-aérien. Vauxhall a reçu 100 canons lorsqu'on lui a confié la tâche de construire le char. Le canon tirerait un obus de 12,5 lb (5,7 kg) à 2 500 pieds par seconde (760 m/s). Le même canon était monté dans l'un des nombreux prototypes de tourelles du TOG II. Dans son support à bille, le pistolet pouvait abaisser de -10 degrés et s'élever de 15 degrés. Plus que suffisant pour atteindre un pic sur une élévation sans exposer trop du véhicule.


Avis du joueur

Avantages et inconvénients

  • Puissance moteur élevée et bonne accélération
  • Bonne portée de vue
  • Arc de canon très large
  • Bonne dépression du canon avec le canon de 76 mm
  • Nombre de munitions élevé
  • Vitesse de pointe et maniabilité médiocres
  • Grande silhouette
  • Le corps à toit ouvert le rend sujet aux dommages de l'équipage et du module causés par les obus d'artillerie
  • Le blindage frontal n'est pas assez épais pour protéger de la plupart des obus AP, bien que la pente soit décente et que le blindage soit épais pour les normes de niveau 4

Performance

Le rôle du T40 sur le champ de bataille est principalement déterminé par les armes que vous utilisez. Avec le 105 mm AT Howitzer M3, il agit comme une embuscade à courte portée qui peut tirer sur la plupart des adversaires dans les matchs de niveau 4. Cependant, vous devriez adopter une approche plus soutenue dans les matchs de niveau supérieur, car les dégâts HE diminuent considérablement contre des chars mieux blindés. Avec le canon 57 mm Gun M1 L/50, il peut être utilisé comme mitrailleuse antichar de précision à moyenne et longue portée. Le canon 76 mm AT Gun M1A1 est largement considéré comme le meilleur canon pour ce char. Il combine une pénétration élevée et un temps de visée court avec une cadence de tir décente et des dégâts de frappe alpha. Son seul inconvénient est la précision médiocre qui diminue considérablement ses performances à longue portée. Mais n'hésitez pas à spammer même à ces longues distances si vous êtes dans une bonne position, car vos obus sont bon marché et nombreux.

La clé pour jouer efficacement avec ce char est de cacher votre corps plutôt grand des obus entrants. Le T40 excelle à se cacher derrière des épaves et à tirer au-dessus des collines.

De plus, ce char peut devenir une véritable machine à tuer s'il est joué correctement de manière défensive, gardant les joueurs hostiles à distance alors que les coéquipiers avancent sur d'autres fronts ou se précipitent pour aider. Utilisez une bonne couverture et canard derrière elle souvent pendant le rechargement ou attendez-vous à des tirs ennemis.

Recherche précoce

  • Les canons de 57 mm et 105 mm et la radio SCR 506 sont hérités du T82. Si vous avez déjà joué au M3 Lee, le moteur Chrysler A57 sera également disponible immédiatement.
  • Tous les modules peuvent être montés sans mise à niveau de la suspension, donc la plupart des joueurs optent directement pour le 76 mm AT Gun M1A1.
  • Partez de là.

Informations historiques

Historique du développement

L'armée américaine a exprimé le besoin d'un véhicule capable d'arrêter et de détruire les chars ennemis. Le nouveau véhicule, surnommé le "Tank Destroyer", aurait la même protection blindée et la même mobilité générale qu'un char standard, mais serait lourdement armé avec suffisamment de puissance pour décimer les formations blindées ennemies. Jusqu'en 1941, les seuls véhicules disponibles étaient des camions et des semi-chenillés modifiés, qui manquaient grandement dans les départements de mobilité, de puissance de feu et de blindage.

Au cours de l'été 1941, Baldwin Locomotive Works a commencé à développer un véhicule pour répondre au besoin d'un véritable chasseur de chars. Ils ont commencé avec le châssis d'un char moyen M3 Lee, ont ajouté une superstructure modifiée avec un toit ouvert de forme hexagonale et ont armé le véhicule avec le canon M1918 de 3 pouces. L'Ordnance Department a accepté le véhicule pour des essais à Aberdeen à la fin de l'été, en le désignant l'automotrice du canon T24. Cependant, on pensait que la silhouette extrêmement haute du véhicule nuisait à sa capacité à traquer sa proie, et le canon manquait de portée et de précision. Le T24 a été retourné à Baldwin pour des ajustements.

Le premier chasseur de chars américain T40/M9

Ce que Baldwin est revenu plus tard à l'armée était essentiellement un T24 quelque peu amélioré. En effet, il s'agissait du véhicule pilote T24, simplement modifié avec une superstructure légèrement plus basse et quelques améliorations mineures de l'arme et des systèmes associés. Le véhicule a été accepté pour les essais à Aberdeen une fois de plus, cette fois sous la désignation de T40. L'Ordnance Department était encore loin d'être impressionné, mais une attaque surprise sur Pearl Harbor par les Japonais et l'entrée en guerre des États-Unis qui s'ensuivit ont incité l'adoption du véhicule en tant que premier chasseur de chars standardisé à chenilles de l'armée. Il a été baptisé le Gun Motor Carriage de 3 pouces, M9, et un contrat de production a été attribué pour 1 000 exemplaires.

Cependant, comme le véhicule n'était pas vraiment aux normes de l'armée, le contrat n'a été annulé que quatre mois plus tard, en avril 1942. Le M9 s'était tout simplement avéré trop lent, et de plus, son armement principal de 3 pouces n'était pas disponible en quantité suffisante. Comme le véhicule avait une base sur le char moyen M3 Lee, la silhouette était également au-dessus du minimum pour un véhicule conçu comme un prédateur embusqué. Le Tank Destroyer Board a finalement abandonné le projet à la fin de l'été 1942, officiellement en raison de la mobilité et de la vitesse insuffisantes du véhicule.


La question des chasseurs de chars T24/T40/M9

Publier par karlik » 15 juil 2012, 11:55

Re : La question des chasseurs de chars T24/T40/M9

Publier par VieuxBill » 16 juil 2012, 08:10

"British and American Tanks of World War II" (Chamberlain et Ellis) p111 dit que 3" GMC (Gun Motor Carriage) T24 a été annulé après que des essais aient montré que le véhicule était trop grand et que son canon était trop compliqué. Aucune information sur les chiffres de prototypes produits.
3"GMC T40 (normalisé en tant que M40) était initialement censé être pour 50 véhicules, mais seulement 28 des canons étaient disponibles, et comme le M10 serait probablement en production avant que le M40 puisse être achevé, il a également été annulé. Voici un lien vers un autre forum avec des informations complémentaires.


3 blessés dans une fusillade au Carriage Motor Inn à Aurora

Les coups de feu ont réveillé les gens aux petites heures du matin vendredi au Carriage Motor Inn sur East Colfax Avenue.

Dans la chambre 18, Brian Rogers a sauté du lit puis a heurté le sol.

Heureusement, car une balle a traversé une fenêtre, a déchiré les draps et a percuté un mur avec un morceau de tissu toujours attaché.

"Cela m'aurait frappé à la tête", a déclaré Rogers.

À côté, dans la salle 17, Doug Meroney a jeté un coup d'œil par la fenêtre et a regardé des hommes se mettre à couvert derrière sa Mini Cooper noire et argentée alors qu'ils tiraient avec des armes à feu. Il pense avoir vu deux personnes mais il n'est pas resté là assez longtemps pour en être sûr.

« Bang, bang, bang, bang, bang », a déclaré Meroney. “Je pensais que c'était le court-circuit de ma climatisation.”

Au total, Rogers, Meroney et d'autres qui ont entendu les coups de feu estiment qu'au moins 20 coups de feu ont été tirés.

Lorsque la police d'Aurora est arrivée au motel situé au 9201 E. Colfax Ave. peu de temps après la fusillade de 4 h 06, elle a trouvé deux adultes et un mineur allongés dans différentes zones de la cour. Tous trois avaient des blessures par balle.

Tous les trois ont subi une intervention chirurgicale et devraient survivre, a rapporté la police. Personne n'a été inculpé. La police a déclaré qu'elle ne recherchait personne d'autre en lien avec la fusillade. Ils n'ont divulgué aucune autre information.

La police est restée sur place pendant environ six heures. Par la suite, des flaques de sang avaient séché sur le chemin à l'extérieur des chambres et dans les parkings à côté des voitures criblées de balles.

Le Carriage Motor Inn abrite des personnes malchanceuses et celles qui tentent de remonter.

Meroney, qui vient de Canon City, a déclaré qu'il avait choisi le motel parce que c'était ce qu'il pouvait se permettre. Il était à Aurora parce qu'il avait des rendez-vous consécutifs à l'hôpital VA d'Aurora, et l'espace là-bas pour les anciens combattants de l'extérieur de la ville était plein.

Il a choisi le motel Colfax même si sa femme l'avait exhorté à éviter la rue animée avec une mauvaise réputation. Il a refoulé ses larmes alors que la réalité de ce qui s'était passé s'est installée. À proximité, sa bien-aimée Mini Cooper avait deux impacts de balles dans la porte latérale du conducteur.

« Je savais que je ne devrais pas faire ça », a déclaré Meroney. “Je suis un gars assez intelligent.”

Meroney a déclaré avoir entendu une volée de coups de feu, une pause, puis d'autres coups de feu. Lorsque la fusillade s'est arrêtée et que la police est arrivée, Meroney a vu quelqu'un gisant dans une mare de sang derrière une voiture.

Un résident de l'hôtel nommé Keith, qui a refusé de donner son nom de famille, a déclaré avoir entendu plus de 30 coups de feu dans le parking.

"On aurait dit qu'il y avait deux séries de coups de feu différents", a déclaré Keith. “Il y avait un pop plus faible et un plus fort, comme si quelqu'un ripostait. Il y en avait un tas.”

Il a dit qu'il avait séjourné au Carriage Motel pendant quelques mois, payant 290 $ par semaine pour une chambre sans climatisation ni micro-ondes.

"Je sais qu'il y a beaucoup de toxicomanes qui restent ici", a déclaré Keith.

Après que la police soit partie et qu'une dépanneuse ait transporté un SUV vert, Rogers, qui vit au motel depuis juin, se tenait devant sa chambre, attendant que son frère l'aide à déménager.

Il avait appelé son patron dans un lave-auto de Brighton vendredi matin et s'était vu accorder une journée de congé pour trouver un autre endroit. Il prévoyait de reprendre le travail samedi.

"Je sais que c'est mauvais", a déclaré Rogers. Je vais devoir déménager dans un autre hôtel ailleurs.


Critique du livre : Images of War Quartet From Pen & Sword

Les Images de guerre Les séries de Pen & Sword ne sont pas étrangères à mon coin poussiéreux du monolithe de l'OMS, et ce dernier lot continue de me donner une raison de penser à ajouter plus d'étagères à ma bibliothèque.

Nous commencerons par quelques livres du prolifique David Doyle qui donne l'impression qu'il peut assommer ces livres dans son sommeil. En fait, je suis un peu inquiet d'avoir utilisé une remarque similaire dans une critique précédente, mais cela fait le travail, un peu comme l'auteur lui-même.

Nous examinons les profils de quelques dérivés construits sur les châssis omniprésents M3 et M4 qui ont fait un travail remarquable pour les États-Unis.

Le M12 Gun Motor Carriage était un véhicule bien rangé équipé d'un canon de 155 mm. M. Doyle nous présente un examen détaillé du prototype T6, puis de la variante de production.

Je n'avais pas eu beaucoup d'exposition auparavant à la variante Cargo Carrier T14, qui, je dois dire, fait vraiment flotter mon bateau. Ce véhicule a été développé comme porte-munitions pour accompagner le M12 et j'en veux un ! Grosse chance de ça…

T14 Cargo

Le livre se termine par un aperçu détaillé du seul M12 survivant qui languissait au terrain d'essai d'Aberdeen avant sa restauration et son placement à Fort Sill. Ce chapitre est d'une valeur essentielle pour les modélistes, car la photographie panoramique de M. Doyle semble couvrir tous les écrous et boulons.

Comme toujours, ce sont les trucs de combat et d'entraînement qui attirent le plus, et il y a pas mal de bouchonneurs ici, en particulier des plans d'action de la collection Bill Larkin. Les images de Dan Ballou sont également efficaces, et celle montrant un tir à pleine batterie transmet toute la boue et le bruit de la campagne.

Ensuite, nous avons le cousin le plus vif du M12: le 105 mm Howitzer Motor Carriage M7, mieux connu sous le nom de Priest. Nous obtenons une attention similaire aux détails avec un long regard sur le prototype T32 avant de passer par les variations construites par différentes usines.

Véhicule d'artillerie automoteur M7 Priest – 105 mm Howitzer Motor Carriage M7. Crédit photo : Jean-Pol GRANDMONT / CC BY 3.0

Le livre se poursuit avec les développements qui ont vu le Priest produit sur un châssis M4, l'exemple ultime étant le M7B2 qui a profité des nombreuses leçons apprises pendant la guerre de Corée. Le livre bénéficie de quelques belles photographies d'archives en couleur en plus de plans de plusieurs exemples du prêtre qui ont survécu jusqu'à la préservation.

Comme toujours, la majeure partie de l'imagerie mono montre le type en service ou en détail, et l'étendue de l'imagerie est impressionnante. C'est encore un autre livre essentiel pour les modélistes, mais il y a de quoi attirer le lecteur général, et le résultat final est un très beau livre qui ne décevra pas.

Couverture du livre

Couverture du livre

Ian Baxter nous est connu grâce à sa connaissance approfondie des sujets allemands de l'époque de la Seconde Guerre mondiale associée à une vaste collection de photographies. Ce livre couvre un sujet que je dirais presque bien usé, mais cela ne devrait pas nuire à la qualité du produit car la gamme d'images et la qualité des légendes sont de premier ordre.

Il ne fait aucun doute qu'Erwin Rommel reste une énigme malgré la valeur des arbres de la forêt sacrifiés pour faire la pléthore de livres sur le plus célèbre des soldats. Comme Patton, Rommel est un personnage historique qui semble susciter un vif intérêt même si nous savons depuis longtemps à peu près tout ce qu'il y a à apprendre sur lui.

Un Tigre I déployé pour compléter l'Afrika Korps opérant en Tunisie, janvier 1943. Par Bundesarchiv Bild CC-BY-SA 3.0

La guerre du désert offre quelque chose de si différent de la campagne ailleurs, le terrain étant souvent comme un grand océan où les corsaires déferlent et causent toutes sortes de problèmes. L'Afrika Korps conserve son statut de force de combat légendaire, et cette très jolie collection de photos nous montre pourquoi.

Il y a de superbes photos combinant des vues de Rommel au travail et la gamme de matériel à sa disposition. Nous voyons tout le blindage que nous pouvons attendre des petits chars légers Panzer I à l'inévitable Tigre. Il ne fait aucun doute que le Panzer III était la reine du désert pour les Allemands et il y en a beaucoup à voir ici.

Je reste un adepte des half-tracks et des voitures blindées allemandes, et il y a beaucoup à offrir pour me divertir. Les véhicules capturés font des apparitions régulières, et il y a aussi de la place pour les alliés italiens de Rommel.

Dans l'ensemble, ce livre est une affaire solide qui ne décevra pas.

Couverture du livre

L'ARMURE DU KORPS AFRIKA DE ROMMEL

On termine le quatuor avec un superbe livre de Jeffrey Ploughman qui nous plonge dans le cauchemar de la bataille de Monte Casino en 1944.

Je ne suis pas allé moi-même sur le champ de bataille, à part passer devant le monastère reconstruit dans un lointain 1975, mais il reste familier comme l'un des sites de bataille légendaires de la campagne d'Italie, sinon de toute la guerre européenne.

M. Ploughman explique comment les belligérants sont arrivés dans cette partie de l'Italie avant de se lancer dans la misère époustouflante de la bataille (ou proprement « batailles ») pour s'emparer de la région pendant la course chancelante des Alliés sur le Gustav Line et Rome elle-même.

Les fans de Sherman vont adorer ce livre car les photos d'eux dominent les débats. Nous voyons des exemples américains, britanniques, néo-zélandais et polonais en plus de quelques superbes photos des forces françaises et sans oublier les allemands qui ont quelques Sherman à eux.

Surtout, le livre montre comment la bataille pour Monte Cassino n'était pas un endroit pour les chars où ils ont subi toutes sortes de privations dans un paysage infernal.

L'ampleur de la destruction est révélatrice. Le champ de bataille était un bourbier de boue, de sang et de mort et il semble avoir offert la pire des horreurs pour toutes les personnes concernées, notamment la population italienne sans défense.

La campagne d'Italie restera à jamais le second violon des événements de France en 1944 en particulier, mais ce livre soutiendra le respect que nous devrions tous avoir pour les soi-disant « Dodgers du jour » de la campagne d'Italie.

Couverture du livre


Char moyen M27 [ editovat | editovat zdroj ]

S jejich 76 mm kanóny, odpružením pomocí torzních tyčí a nízkým profilem tanku byly typy T20E3 a T23E3 srovnatelné s ruským tankem T-34, který měl 85 mm kanón a takté i nězerckě. Oproti těmto návrhům se stal tank M4 Sherman zastaralým a Ordnance Department požadovala, aby byly tanky typu T20E3 a T23E3 standardizovány jako M27 a M27B1 (Červenec 1943). Požadavek byl ale odmítnut a návrh se nikdy nezačal masově vyrábět.


Semi-piste M5

Les Semi-piste M5 (officiellement le Transporteur, Personnel, Half-track, M5) était un véhicule blindé de transport de troupes américain utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été développé en 1942 lorsque les fabricants existants de la voiture M2 à demi-chenille et M3 à demi-voie ne pouvaient pas répondre à la demande de production. International Havester (IH) avait la capacité de produire un véhicule similaire au M3, mais certaines différences par rapport au M3 ont dû être acceptées en raison de l'équipement de production différent. IH a produit le M5 de décembre 1942 à octobre 1943.

Utilisant le même châssis que leur M5, IH pouvait produire un équivalent au M2, qui était le demi-piste M9. Il y avait aussi des variantes des MGMC M13 et M16 basées sur le M5. Les M13 et M16 ont été exportés respectivement au Royaume-Uni et en Union soviétique. Le M5 a été fourni aux nations alliées (le Commonwealth britannique, la France et l'Union soviétique) dans le cadre du prêt-bail. Après la Seconde Guerre mondiale, le M5 a été loué à de nombreux pays de l'OTAN. Les forces de défense israéliennes l'ont utilisé dans plusieurs guerres et l'ont développé en M3 Mark A et M3 Mark B.


Commentaires (50)

Fla Detective dans le centre de la Floride a utilisé un fusil de chasse pris lors d'un raid dans une maison de drogue - des canons raccourcis de Savage 311 (je pense) - sa foi en cela
La jauge 12 était plus forte que sa foi dans un fusil à pompe….toujours 2…seul inconvénient…pas d'éjecteurs…extracteurs utilisés…mais répétez toujours 2

A travaillé un homicide en tant que jeune policier où un cambrioleur a reçu une balle dans l'abdomen à bout portant avec une balle d'oiseau. Très dévastateur et absolument mortel. Je lui fais confiance à l'intérieur de la maison, et le recul réduit pourrait être bénéfique pour les personnes qui ont du mal avec le recul de la chevrotine. Ce n'est pas mon premier choix, mais cela pourrait être un bon choix pour certains.

Je suis d'accord, Les & #8230..Bien que les charges de tir d'oiseau ne soient pas mon premier choix comme charges défensives, à courte distance & #8230..AKA dans la maison #8230..de telles charges peuvent être très efficaces. Chaque fois que le sujet est abordé, quelles charges sont les meilleures en tant que charges défensives, l'argument peut devenir assez houleux. Quand c'est le cas, je pose toujours la question…..”Seriez-vous prêt à vous tenir devant le pistolet quand il tire une telle charge ?” Cela met généralement l'argument de côté.

Bon article, tous les bons points.

Hors sujet mais tout aussi important : pourquoi la presse libérale ne nous accorde-t-elle pas, à nous, propriétaires d'armes à feu/NRA, plus de crédit pour avoir vaincu Hilary ?

Ils blâment Weiner, Comey, Fox News, les Russes, sautent le Wisconsin, etc.

C'est une fois que je veux être désigné comme un facteur contributif majeur et leur faire savoir à quel point nous sommes forts et à quel point nous sommes dévoués contre quelqu'un comme elle. Surtout maintenant que Schumer est le premier Dem au Sénat. Merci!

Je suis d'accord avec votre commentaire, Éd. Cela dit, je soupçonne qu'il faudra beaucoup de temps avant que les libéraux, à quelque titre que ce soit, commencent à reconnaître que nous, propriétaires d'armes à feu et membres d'organisations de défense des droits des armes à feu, avons le genre d'influence que nous avons. Lors des élections de mi-mandat de 1994, peu ou pas de médias ont reconnu que la défaite des éléments libéraux au Congrès était le résultat de la réaction contre la soi-disant « interdiction des armes d'assaut ». Cela dit, cependant, les politiciens savaient ce qui s'était passé, et lorsque cette interdiction onéreuse a été révisée en 2004, elle a été discrètement autorisée à "s'éteindre" et à disparaître. Ce revirement a servi à plusieurs reprises depuis lors à rappeler à nos soi-disant représentants que les propriétaires d'armes à feu américains sont en effet une force avec laquelle il faut compter.

Il y a quelques années, j'ai acheté une mitraillette Spartan de 20 pouces. Marteaux ouverts, double détente. Un beau stock de bois dur était un bonus. Une de ces armes que je ne vendrai jamais. Je suis un peu traditionaliste de toute façon. J'adore les revolvers à simple action, j'ai 38 à double action pour le chevet et le pistolet à carrosse dans le placard.

Mon autocar Rossi overland 12 ga a un canon amélioré à gauche (détente avant) et un canon modifié à droite (arrière). Cela prend en charge toute distance atteinte par une cible en mouvement entre mes premier et deuxième tirs sans avoir besoin de munitions différentes ou de beaucoup de réflexion. J'ai vu des gens qui pouvaient recharger, ouvrir, laisser tomber, charger, fermer et ventiler les marteaux, avec une vitesse semblable à celle d'une machine, prêts pour les tours 3 et 4 presque aussi rapidement que certains d'entre vous peuvent pomper vos Mossberg 500’s. C'est simple, avec de la pratique, vous devenez bon dans ce que vous utilisez. Mon double canon a peu de pièces, est impossible à coincer, n'a pas besoin de sécurité et me montre ce qu'il y a dans la chambre tous les deux coups. Les chambres sont polies et chanfreinées, de sorte que les coquilles entrent et sortent comme vous vous en souvenez lorsque vos femmes étaient jeunes. De plus, si deux charges de buck ne vous permettent pas de couvrir un rechargement rapide, vous êtes resté là trop longtemps et si j'ai besoin d'un égaliseur de force, j'irais avec mon Saiga 12 avec batterie. Je ne vois tout simplement pas le besoin dans les limites de ma chambre. Mon fusil d'entraîneur Rossi fera très bien l'affaire.

“birdshot n'est en aucun cas utile pour la défense personnelle. Au mieux, il ne pénétrera que quelques centimètres de gélatine et sera probablement arrêté par les vêtements d'hiver”
Pas si !
À “dans les gammes de maison”, c'est mortel et fera un gâchis de n'importe qui frappé avec elle !

Bon article – en particulier Il est important de discuter du 20 ga que je vois rarement faire. Ma défense à domicile est le n ° 3 du chevrotine en calibre 20 dans une côte Mossberg raccourcie mais ventilée. Le short est plus important pour la manipulation que pour la propagation. De près, il y a peu de propagation sur n'importe quel tour de fusil de chasse. Je suggère fortement de tirer sur du papier carré de 30 pouces pour savoir exactement quelle est la propagation. Je l'ai fait il y a des années et j'ai commencé à m'intéresser aux motifs. Essayez-le avec le 410 dans un juge et cela vous fera peur à quel point c'est une mauvaise idée.
Je n'aime PAS les pistolets à marteau pour l'autodéfense – un double sans marteau vous donnera le deuxième coup sans aucune pratique. Un pistolet à marteau doit être armé et soumis à un stress qui pourrait vous tuer. J'ai eu un incident ici avec un drogué qui inspectait ma cour et ma boutique et je suis sorti en sous-vêtements avec une pompe et j'ai fait une tournée et lui ai suggéré de partir immédiatement. Il a fait valoir qu'il ne faisait rien !! Aucune personne sensée ne fait face à un homme de 68 ans en sous-vêtements avec un pistolet à pompe fraîchement chargé. J'ai proposé de lui faire exploser s'il ne partait pas et il se disputait toujours quand il est retourné à sa voiture. Nous voulons tous penser que les gens sont sains d'esprit, mais ils ne le sont PAS.
Cet article était une bonne matière à réflexion et, espérons-le, aidera les gens à prendre de bonnes décisions. J'ai plusieurs Mossys en 20 ga – excellente assurance pas chère. J'ai aussi quelques 20 coups simples légaux cachés dans les coins. Au cas où. Dessinez tout ce que vous avez à distance de la maison. Alors vous saurez. Trappeur

Mon coach gun fait du bon travail pour lutter contre les parasites/les nuisibles autour de ma propriété, mais je m'en tiendrai à mon DP-12 ou Glock 21 à des fins de défense. Zut, même ma carabine M1 est un meilleur choix pour la défense que le pistolet d'entraîneur. Je peux me tromper, mais c'est comme ça que je le vois.

Dan, je pensais que les envahisseurs domestiques étaient des parasites et des vermines à contrôler. Le Buckshot est (sans doute) le meilleur moyen de lutte contre les parasites et les vermines. Mais ce n'est que mon avis.

Dan a tout à fait raison, sa carabine M1 est un bien meilleur choix. Une carabine à base d'AR 10 1/4″-11 1/2″, telle qu'une Colt Commando, XM177 ou 607, est encore meilleure.

Mon DP-12 détient 16 tours de chevrotine #3…un peu mieux que 2 tours. Il traitera assez adéquatement les parasites et les vermines à 2 pattes.

Pour ceux qui se demandent si le coup laissera la coupelle à courte distance, un conseil : utilisez le Rio Royal Buck – aucune coupelle (je ne pense pas que d'autres marques de chevrotine le fassent non plus – je ne ferais jamais confiance à birdshot), extrêmement fiable, et fait certainement le travail.
Et pas aussi cher que certaines des autres munitions de grande marque.

Masquer Brhind
Je dois demander : lorsque vous dites « Taille du motif de tir pour que le tir d'oiseau ne dépasse pas un quart de moins de 15 po », avez-vous réellement modelé votre arme ?
À 10 pieds (je n'ai pas utilisé de modèle à 15" 8242), mon pistolet d'entraîneur (CAI, calibre 12 20" 8243 bbl) a une largeur d'environ 3 pouces et plus. Mon 500 avec 20 & 8243 modèles de bbl les mêmes. Alésage du cylindre sur les deux.
Mon Mossberg 535 avec des motifs de 24 & 8243 bbl environ 2 3/4 & 8221 avec starter complet.
Qu'est-ce que vous utilisez? Quel étranglement ?

Le son d'une action de pompe va effrayer l'enfer de quoi que ce soit.

Cela révélera également votre position.

Pale Horse, certaines personnes ont vu waaaay trop d'Hollywood. Ce qui marche dans les films ne marche pas dans la vraie vie. Rack le toboggan, si un tour est déjà chambré, vous perdez un tour, permet au perp de connaître votre position. Si un tour n'est pas déjà dans la chambre, indiquez toujours votre position au criminel. Quoi qu'il en soit, étirer le toboggan = STUPID MOVE !

Pale Horse, Dark Angel, je suis tout à fait d'accord. Et avec les lois sur l'autodéfense/domicile telles qu'elles sont devenues ces dernières années dans de nombreux États, il n'est absolument pas nécessaire d'avertir l'intrus. Faites glisser le toboggan et le criminel a maintenant plus d'informations tactiques sur vous que vous n'en avez sur lui. De plus, les armes à feu sont des armes mortelles - si vous n'êtes pas mentalement et émotionnellement prêt à tuer l'intrus, n'apportez pas d'arme à feu.

oui, mon coach gun est un 12 avec 000 dollars, oui c'est super, les charges de portée sont des limaces courtes Aurqila

Certains pistolets de style entraîneur sont livrés avec des tubes d'étranglement, ce qui est utile. J'ai trouvé avec mon 20″ 870 (canon de “deer”, viseurs de fusil) que le starter IC donne de bons motifs de chevrotine et une excellente précision de slug. De très bons points dans l'article, et certainement une double SxS est plus compacte qu'une pompe, surtout si vous pouvez en trouver une 18&8243. Les marteaux externes ont du sens pour les tireurs moins expérimentés et pour le stockage chargé. L'autre option pour un pistolet sans marteau serait un porte-obus élastique sur la crosse, les chambres vides et la pratique du chargement rapide. Je soupçonne que 2 museaux de calibre 72 qui vous regardent en face sont plus intimidants qu'un seul, si vous êtes un criminel. Le bruit audible d'une pompe est probablement surestimé, car vous risquez de le faire avant que le méchant ne soit suffisamment proche pour l'entendre. Je pense que quelqu'un pourrait faire des charges de 20 ga avec un dollar n ° 1, mais je ne suis pas sûr. Le n°4 serait certainement bien. Je pense que 18 ou 20 pastilles (27 en 12 ga 2.75″). Certaines grandes agences ont utilisé le #4 exclusivement pendant des années, et elles ne se sont pas plaintes de l'arrêt de l'alimentation électrique.

Chambre moyenne avant 15 & 8242.
À quelle distance avant que la coupelle de grenaille ne s'envole de la grenaille pour permettre la propagation ?
La taille du modèle de tir pour le tir d'oiseau au tir buck pas plus d'un quart sous 15 & 8242, donc même le # 7 1/2 est un tueur d'hommes efficace à portée défensive à domicile.

Pour la défense à domicile Un bon tir d'oiseau en laiton haut ou même bas comme le n ° 6 ou même le 7 1/2 fonctionne très bien parce que vous êtes probablement à bout portant pour traverser une pièce au plus. Même dans un canon court, double ou pompe, il n'est pas encore sorti de l'eau et agit comme une limace frangible pénétrante minimale. Ce qui est bien si vous craignez de pénétrer à travers un mur et de réduire le recul de l'utilisateur.
Je n'ai pas vraiment utilisé de double mais ma pompe à canon courte de même longueur, je garde normalement quelques tours de # 6 suivis d'un tour ou 2 # 4 buck shot (que j'ai utilisé comme charge dans les forces de l'ordre plus de plombs même puissance) avec le dernier ronde étant une limace parce qu'à ce moment-là, vous tirez probablement à l'extérieur. Et oui, mon état vous permet de les chasser à l'extérieur et de les abattre.

J'ai vu une diligence Stoeger à vendre au magasin d'armes local et j'ai immédiatement reconnu les qualités supérieures de la défense à domicile. Le coût était très raisonnable, donc le côte à côte a été acheté et est rentré à la maison avec moi. Ce que je n'étais pas au courant, c'était le malaise que j'aurais à propos de la conception de l'attaquant. En conséquence, je ne laisse jamais l'arme chargée, ce qui est un inconvénient pour une arme de défense à domicile. Avec le recul, je préfère les indications physiques que fournit une arme à percussion. Cela dit, l'image d'un côte à côte devrait faire reculer tout antipathique sans qu'un mot ne soit prononcé. S'ils continuent à venir, alors quelque chose ne va clairement pas avec leur tête !

En tant qu'instructeur d'armes à feu, on me pose la question ” Quelle arme choisissez-vous pour la défense à domicile ?”. Je leur dis toujours que je n'ai pas de set d'armes à feu parce que j'ai des armes cachées partout dans ma maison. Mais si vous voulez une arme polyvalente pour la défense à domicile, un fusil de chasse est mon choix. Je préfère un fusil à pompe parce que le simple bruit de votre tir dans la chambre est le son le plus effrayant du monde. Ce qui fait généralement peur à tout intrus. Je recommande également un fusil de chasse à double canon avec un canon court de 20 pouces ou moins.

Un double canon est certainement un choix à considérer. Cela dit, j'ai deux Mossberg 500’ équipés pour les situations à la maison et à l'extérieur. À l'extérieur, loin de chez vous, dans le monde d'aujourd'hui, vous pouvez rencontrer une situation d'une grande complexité. Ainsi, avoir accès à une plus grande capacité de cartouches a été l'un de mes premiers choix. Deuxièmement, avoir accès à des cartouches de secours a été pris en compte, et troisièmement, l'intimidation d'une combinaison viseur/lampe de poche ‘laser’ a également été ajoutée avec une crosse repliable. Cette unité JIC est disponible chaque fois que je quitte ma résidence. At home I chose another 500 that is a little more maneuverable but still has six rounds available with backup ammo attached to the stock. Also a ‘laser’ and flashlight combo were added for visibility JIC. Using a combo load of #4 and #00 buckshot covers both close encounters and something effective up to 25 yards. Both guns operate in the same fashion, new enhanced safety/trigger devices were added and are readily accessible. When I did private security work I always carried a 590 for backup before law enforcement could be summoned and arrive.

To each his own. As far as cost reasons to buy a coach gun, Cheaperthandirt has many pump actions for less than what the CZ coach gun costs. A pump has more rounds on tap than the coach gun. You can reload without taking the weapon out of the fight. The fact that you still see 870s and mossberg 500s in police cruisers would steer me in that direction. If you need it to be politically correct and not a scary black evil gun, everyone’s grandpa has a wood stock and blued steel. Well written article for those who chose to use one.

Coach guns are fine IF all you expect to do is fire two rounds. Once you have fired both barrels, and open the action, good luck getting the shells out. Coach guns have extractors, but no ejectors (like a single-shot external hammer gun I have). I usually have to poke a cleaning rod down the barrel to get the shells loose, or drop something down the barrel to knock the shells far enough out of the chamber to grab and pull.

I purchased a DP-12 thru CTD threw a Streamlight green laser/light on it, filled it with buckshot and haven’t looked back. Slide rack intimidation is now a thing of the past but a strobe light, green laser, and 14 quick rounds of buckshot is pretty damn intimidating!!

I wouldn’t be writing off that “slide rack intimidation” so quickly. With my Kel Tec KSG equipped with light and laser…..and 14 rounds of whatever 12 gauge load I can rack, the rig is definitely a pee bringer.

I carried a short double barrel 12 ga shotgun as a Police Officer and found the psychological effects of the appearance of a double barrel in the hands of an Officer is very effective at deescalating a situation. I now have a win. defender and although the appearance doesn’t have the same effect as a double it has an effect as a short barrel shotgun and the racking of the slide to chamber a round is unmistakable and a very effective psychological tool. I prefer the #4 buck to 00. I was introduced to #4 by a professional hunter that hunted coyotes from a helicopter. And I even used #4 in my .410 with excellent results. And coyotes and bad guys share some of the same qualities. They are both opportunistic scavengers and cowards unless traveling in packs.That said I am looking into getting another double barrel because the varmints aren’t impressed with the sound of the racking slide.Enjoyed the article, it covered all the pros of the Double and reminded me how much I miss mine.

I’m a retired police officer and always wanted a coach gun. I received one for Christmas a couple of years ago. I took it to the range with a couple of men from my church. We found it shot a great pattern at close range, as mentioned in the article. My wife knows how to use, though the recoil is pretty rough in the 12 gauge model.
It now sits ready next to my bed.

I also have a Stoger IGA Coachgun in 12ga for home defense. I prefer its striker design, but otherwise I’m in total agreement with the author. It is my wife’s primary home defense weapon. Just because you are small (she is 5𔃺″ 110lb) their is no need to fear a 12 ga. I worked up a light load with #8 shot for her to train with and it’s in the right barrel. Good for snakes, and at 5 to 10 feet the flash and bang will send 99% of home invaders running and the pellets will not penetrate 1/2 inch drywall so no worries about collateral damage. Barrel #2 is a Remington copper solid slug. If he isn’t running away after the skeet load she fires barrel 2. Even if he is wearing body armor the sherif has no need to hurry. Excellent article.

@ Philip If a perp is running away there is no “lawful” reason to fire on him. If he is running the threat of danger has passed and if you shoot and hit him you open yourself up for prosecution.

I think you need to read his comment because he doesn’t mentioned firing on a fleeing perp. But otherwise , thank you for the very technical legal advice as I’m sure it’s a benefit to us all who did plan on shooting those fleeing from us when the opportunity came.

Thanks Kaz, yes Marine if you read carefully I said if the perp isn’t fleeing after the first shot, then barrel 2. I will also say this, I tell my wife to keep shooting till she no longer feels threatened. Prefer to by tried by 12 than carried by 6.

I’m a big fan of the Coach gun. I keep a Stoeger Coach gun loaded with 3” 000 buck by my bedside for things that go “bump” in the night. If roused from my slumber I will pick it up even before going for my handgun. It allows me to get off two very powerful shots very quickly much the same way an African double rifle allows professional hunters to dispatch the most dangerous of African game when it gets up close and personal. I have also found that staring down both barrels has a tremendous psychological impact on most ne’er-do-wells.

grew up with a 16 gauge single break action. eventually became my DOVE GUN. on the other hand, i loved my dad’s MOSSBERG 12 gauge pump, with a POLLY choke, for everything else. on the coach dbl option for the HD, i think 2 slugs or 2 DBL 00 loads would be good.

20 gauge is a great choice for people of light of stature. Most women can handle the 20 gauge more accurately and consistently/reliably…and allows for more PRACTICE and Familiarization with the firearm. With much less “Flinching”. This goes for most males too. Though many in general will not admit it. To be honest the difference to the BAD GUYs is going to be marginal at best and the Bad Guy(s) will never know the difference. I prefer #4 Buck in 12 gauge loads for self defense….#3 Buck in 20 gauge will do the job…Center Mass hits at 15-20 yards/meters should stop and take the fight out of the Bad Guy. The double barrel allows for a simpler (and faster weapon back to target with PRACTICE, PRACTICE, PRACTICE, AND MORE PRACTICE) reload than most any handgun with less practice and will allow with quick follow up shots……shooting from the hip can and should be learned. The 20 gauge is far easier for people of slight stature (and most anyone) to learn to shoot from the hip, than the 12 gauge, because of less recoil and intimidation. Just some thoughts to consider.

While the 12 gauge is usually thought of as the standard in protective shotguns, the 20 can do just fine. ‘Fact is even a .410 can be pretty effective with proper shot placement at close range. One of my many shotguns is a Taurus Circuit Judge .410. As a five shot double action revolving shoulder weapon, one can put a number of bursts on a target at in-house distances that will definitely put the hurt on a bad guy in short order. I have a Circuit Judge .410 hanging on a hook on the back of the master bedroom door that is loaded with 00 buck, and on my patterning board…..at “hallway range” it produces some very interesting patterns with those .32 caliber balls.

Think of it this way – the 12 gage is the same bore diameter as the 72 caliber Brown Bess musket of 1776, and the 20 gage is the same diameter as the 58 caliber Springfield and Enfield rifle-muskets of 1860. The guns of the Civil war were certainly effective.

10 1/4″-11 1/2″ rifle-caliber carbine is superior in every way.

Bob, That may well be true and no argument there. But then again not everyone can afford or has one, OR CAN GET ONE.
One has to use what they have in their hand. But then again carbines were not the topic of the article. Worst case scenario in this you will still get at least one bad guy and a blood trail…….. BUT AGAIN PRACTICE PRACTICE, PRACTICE PRACTICE , AND MORE PRACTICE (as mentioned above) also fire and maneuver, cover and concealment WILL help you better odds of survival. Even with a tactical carbine, it takes PRACTICE,PRACTICE,PRACTICE including FTF FTE, etc., developing muscle memory and changing magazine skills/ drills. One does NOT become competent or capable by purchasing or owning ANY firearm…..or with any firearm they never practice with under various conditions. Not every shooting/self defense is going to occur under perfect lighting while standing in front of a paper target that is not shooting back. Shooting in off hand/ weak hand, hip, etc. need to be practiced as well. Would you put a “green/inexperienced” officer/ troop untrained/unfamiliar with a carbine up against a well experienced troop with a shotgun in real life. Again it is practice/familiarization and what one has in their hands at the time of need. I might want/prefer an M-203 or a SAW or even an M-60 or MA-DEUCE…..or even an F-15E, or an A-10 or AC-130 and “DANGER CLOSE” but do not have them available…..there is no doubt of their superiority or capability in taking out and killing Bad Guy(s). You use what have you have and what you know….

Grew up with 12 gauge, double barrel next to the front door. Learned to fire it with some degree of accuracy by the time I was tall enough to reach the triggers. Was striker fired, not a hammer gun, made, according to the stamp on the breech hinge, when opened, in 1898 for a Smith’s Hardware Store, Little Rock, Arkansas. Beautiful gun with ‘burled’ walnut stock and engraving on the side plates.

While nostalgia has often drawn me to the acquisition of firearms, and the old side-by-side external hammer shotgun has certainly done so (to the tune of having a few in my collection), for real life tactical applications I much prefer the pump shotgun. True…..the side-by-side is a fairly compact firearm, but there are a number of pump guns that are also equally, if not more, compact. Case in point…..My wife bought me a Kel Tec KSG bullpup pump gun for my birthday last year. It is extremely compact and possesses two 7-round magazines. Also, if one restocks a standard pump such as a Remington 870 or a Mossberg 500, with pistol grips and no buttstock, even the ubiquitous pump gun gets pretty compact.

I am by no means an expert, but my thinking the coach gun known as a blunderbuss was a mussel loaded black powder gun.


Voir la vidéo: Tec7 Multigun - Pistolet avec transmission de puissance reglable (Août 2022).