Des articles

Bataille de Wauhatchie, 28-29 octobre 1863

Bataille de Wauhatchie, 28-29 octobre 1863



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Bataille de Wauhatchie, 28-29 octobre 1863

Une bataille mineure pendant le siège de Chattanooga (guerre civile américaine). Après la défaite de Chickamauga (19-20 septembre), une armée de l'Union est assiégée à Chattanooga. Une partie de la réponse fédérale consistait à confier aux États-Unis la responsabilité de la guerre à l'ouest. Sa première priorité était de lever le siège de Chattanooga et de sauver l'armée du Cumberland. Son premier problème était la longue diversion à travers les montagnes au nord de la rivière Tennessee que tous les approvisionnements devaient suivre. En conséquence, peu de temps après avoir atteint Chattanooga, il approuva un plan élaboré par le général W. F. Smith pour ouvrir une nouvelle route d'approvisionnement vers le chemin de fer le plus proche sous contrôle fédéral à Bridgeport. Cette nouvelle route traversait un col à Racoon Mountain, atteignant Lookout Valley près de Wauhatchie, puis se dirigeait vers le nord jusqu'à Brown's Ferry sur le Tennessee, où un pont flottant acheminait les approvisionnements jusqu'à la rive nord du Tennessee, fermement entre les mains de l'Union. Cette nouvelle ligne d'approvisionnement a été rapidement surnommée la « ligne de craquelins » pour célébrer l'amélioration des rations à venir.

Au moment où la ligne de crackers a été ouverte, James Longstreet commandait les forces sur Lookout Mountain. Le 27 octobre, il avait écrit au quartier général de Bragg pour demander l'ordre d'occuper la montagne. À ce stade, il n'y avait pas d'infanterie confédérée sur la montagne, mais Longstreet allait y envoyer une brigade le lendemain. Les événements commencèrent alors à le rattraper. Le même jour où il écrivait à Bragg, une force de soldats de l'Union a débarqué à Brown's Ferry, juste au nord de Lookout Valley. L'attention de Longstreet était encore beaucoup plus au sud, où il s'attendait à ce que la principale force de l'Union apparaisse. Au lieu de cela, Hooker a émergé de Racoon Mountain près de Wauhatchie, à l'extrémité nord de Lookout Valley. Alors que la force principale se déplaçait vers le nord jusqu'à Brown's Ferry, la division Geary (de trois brigades) restait à Wauhatchie pour sécuriser la ligne.

La réponse de Longstreet fut d'envoyer la division Jenkins occuper quelques collines du côté ouest de Lookout Creek à la fin du 28 octobre. Son intention était qu'ils gardent la route et capturent tous les retardataires fédéraux. Dans son rapport, écrit le 29 octobre, Longstreet a déclaré qu'il avait quitté Jenkins à 13h00, s'attendant à ce qu'il ne se passe rien, mais une heure et demie plus tard, il a reçu une lettre de Jenkins annonçant qu'une de ses brigades attaquait le 12e corps fédéral !

Longstreet semble ignorer que la division Geary (qui fait partie du 12e corps) avait été laissée à Wauhatchie. La propre brigade de Jenkins, désormais commandée par le colonel John Bratton, lança une attaque nocturne sur le camp de Geary. L'attaque surprise a convaincu Geary qu'il était attaqué par une force beaucoup plus importante, et il a envoyé un appel à l'aide à Hooker à Brown's Ferry. En conséquence, Hooker ordonna au général O. Howard de parcourir les trois milles jusqu'à Wauhatchie pour aider Geary.

Les hommes de Howard se heurtèrent maintenant au reste de la division Jenkins sur les collines à gauche de sa route. De violents combats ont suivi alors que les hommes de Howard tentaient de nettoyer ces collines. Cependant, à ce moment-là, Bratton avait découvert à quel point il attaquait une force importante et Jenkins avait décidé de se retirer. Cela a été réalisé assez facilement dans l'obscurité de la nuit.

Le commandement de Bratton avait subi 31 tués, 286 blessés et 39 disparus, de loin le plus grand nombre de victimes parmi les unités engagées du côté confédéré. Les pertes fédérales étaient d'environ 420 tués et blessés. Cette bataille presque accidentelle fut la seule tentative confédérée de perturber la « ligne de cracker ». Les lignes confédérées sont retirées jusqu'à Lookout Creek, où elles restent jusqu'au 24 novembre (bataille de Lookout Mountain). Longstreet lui-même fut bientôt envoyé à Knoxville pour tenter de reprendre la ville et rata le reste de la campagne de Chattanooga.

L'engagement à Wauhatchie fournit un excellent exemple du genre de confusion qui peut naître de l'habitude confédérée de conserver le prénom donné à n'importe quelle unité. À Wauhatchie, nous trouvons la division Hood. Hood avait été grièvement blessé à Chickamauga, et sa division était maintenant commandée par le général Jenkins, tandis que la propre brigade de Jenkins était alors commandée par le colonel Bratton.


Bataille de Wauhatchie - Longstreet vaincu

Description : Dans un effort pour soulager les forces de l'Union assiégées à Chattanooga, le major.

Le général George H. Thomas et le major-général Ulysses S. Grant ont lancé l'opération "Cracker Line" le 26 octobre 1863. Cette opération nécessitait l'ouverture de la route vers Chattanooga à partir de Brown's Ferry sur la rivière Tennessee avec une avance simultanée jusqu'à Lookout Valley, sécurisant la Kelley's Ferry Road. Ingénieur en chef de l'Union, Division militaire du Mississippi, Brig. Le général William F. "Baldy" Smith, avec le brigadier. Le général John B. Turchin et le brigadier. Les 1re et 2e brigades du général William B. Hazen, 3e division, IVe corps d'armée, ont été chargées d'établir la tête de pont de Brown's Ferry. Pendant ce temps, le major-général Joseph Hooker, avec trois divisions, a marché de Bridgeport à travers Lookout Valley vers Brown's Ferry depuis le sud. À 3 heures du matin, le 27 octobre, des parties de la brigade Hazen ont embarqué sur des pontons et ont flotté autour de Moccasin Bend jusqu'à Brown's Ferry. La brigade Turchin a pris position sur Moccasin Bend en face de Brown's Ferry. À l'atterrissage, Hazen a sécurisé la tête de pont, puis a placé un pont flottant sur la rivière, permettant à Turchin de traverser et de prendre position sur sa droite. Hooker, alors que sa force traversait Lookout Valley le 28 octobre, détache le brigadier. La division du général John W. Geary à la gare de Wauhatchie, un arrêt sur le chemin de fer Nashville & Chattanooga, pour protéger la ligne de communication vers le sud ainsi que la route vers l'ouest jusqu'à Kelley's Ferry. Observant les mouvements de l'Union les 27 et 28, le lieutenant général confédéré James Longstreet et le général Braxton Bragg décidèrent de lancer une attaque de nuit sur la station Wauhatchie. Bien que l'attaque ait été programmée pour 22h00 dans la nuit du 28 octobre, la confusion l'a retardée jusqu'à minuit. Surprise par l'attaque, la division Geary, à la station Wauhatchie, s'est formée en une ligne de bataille en forme de V. Entendant le vacarme de la bataille, Hooker, à Brown's Ferry, envoya le major-général Oliver Otis Howard avec deux divisions du XIe corps d'armée à la station Wauhatchie en renfort. Alors que de plus en plus de troupes de l'Union arrivent, les confédérés se replient sur Lookout Mountain. Les fédéraux avaient désormais leur fenêtre sur l'extérieur et pouvaient recevoir des fournitures, des armes, des munitions et des renforts via la Cracker Line. Relativement peu d'engagements nocturnes ont eu lieu pendant la guerre civile Wauhatchie est l'un des plus importants.

La bataille de Wauhatchie, également connue sous le nom de Brown's Ferry, s'est déroulée les 28 et 29 octobre 1863 dans les comtés de Hamilton et Marion, Tennessee, et le comté de Dade, Géorgie, pendant la guerre de Sécession.


Contenu

Après leur défaite désastreuse à la bataille de Chickamauga, les forces de l'Union dirigées par le major-général William Rosecrans se retirèrent à Chattanooga, Tennessee. L'armée du Tennessee du général confédéré Braxton Bragg a assiégé la ville, menaçant d'affamer les forces de l'Union jusqu'à ce qu'elles se rendent. Les troupes de Bragg occupèrent Missionary Ridge et Lookout Mountain, qui offraient toutes deux d'excellentes vues sur la ville, la rivière et les lignes de ravitaillement de l'Union. Les troupes confédérées lancèrent des raids sur tous les wagons de ravitaillement se dirigeant vers Chattanooga, ce qui obligea l'Union à trouver un autre moyen de nourrir ses hommes. Le major-général Ulysses S. Grant a relevé Rosecrans de son commandement et l'a remplacé par le major-général George H. Thomas. La première priorité de Grant en atteignant Chattanooga était de réapprovisionner l'armée de l'Union. ΐ]

Opération Ferry de Brown[modifier | modifier la source]

Grant et Thomas ont lancé l'opération "Cracker Line" le 26 octobre 1863. Elle a été conçue pour ouvrir la route vers Chattanooga depuis Brown's Ferry sur la rivière Tennessee avec une avancée simultanée jusqu'à Lookout Valley, sécurisant la route Kelley's Ferry. Brick. Le général William F. "Baldy" Smith, ingénieur en chef de la division militaire du Mississippi, qui a conçu le plan global de la ligne Cracker, a été chargé d'établir la tête de pont de Brown's Ferry. Il a été affecté à deux brigades d'infanterie de la 3e division, XIV corps, pour accomplir cela : la 1re brigade sous le brigadier. Le général John B. Turchin et le 2e sous le brigadier. Le général William B. Hazen. Α]

A 3h00 & 160h. le 27 octobre, des portions de la brigade Hazen s'embarquèrent sur des pontons et flottèrent autour de Moccasin Bend jusqu'à Brown's Ferry. La brigade Turchin prit position sur Moccasin Bend en face de Brown's Ferry. À l'atterrissage, Hazen a sécurisé la tête de pont, puis a placé un pont flottant sur la rivière, permettant à Turchin de traverser et de prendre position sur sa droite. Β]

Le colonel William C. Oates du 15th Alabama gardait la vallée avec son régiment et des éléments d'autres unités. En raison d'une confusion de commandement, Oates ne savait pas où étaient positionnés trois régiments de réserve. Après l'atterrissage surprise de l'Union, Oates a tenté une contre-attaque avec sa force de scratch, mais cela a échoué après avoir été grièvement blessé. Au moment où le brigadier. Le général Evander M. Law arriva avec les régiments de réserve, il était trop tard les fédéraux étaient trop nombreux et bien retranchés. Γ]

L'avance de Hooker[modifier | modifier la source]

Pendant ce temps, le major-général Joseph Hooker a marché avec trois divisions depuis Bridgeport en suivant le chemin de fer via Shellmound et la gorge de Running Water Creek. Le 28 octobre, après une marche rapide, la colonne de Hooker entra dans Lookout Valley à la surprise des généraux Braxton Bragg et James Longstreet, qui tenaient une conférence sur Lookout Mountain. Longstreet, obsédé par la possibilité d'une attaque de l'Union plus au sud-ouest, n'avait pas réussi à repérer correctement l'avance de Hooker. Δ]

Hooker, alors que sa force traversait Lookout Valley le 28 octobre, détache le brigadier. La division du général John W. Geary à la gare de Wauhatchie, un arrêt sur le chemin de fer de Nashville et Chattanooga, pour protéger la ligne de communication au sud-ouest ainsi que la route à l'ouest jusqu'à Kelley's Ferry. Une fois qu'il a atteint son objectif, « les dispositions de Hooker étaient déplorables », avec le XIe corps en sous-effectif de Howard « bivouaqué au hasard » à Brown's Ferry. Pire encore, la division Geary, qui ne comptait que 1 500 hommes après le détachement des gardes du chemin de fer, a été postée de manière isolée. Ζ]


Après la bataille de Wauhatchie

Une rumeur a circulé dans les camps de l'Union selon laquelle les mules de l'Union piétinées par le combat avaient fait croire aux confédérés qu'ils étaient attaqués par la cavalerie, provoquant la retraite du Sud. En vérité, la Légion de Hampton n'a été désorganisée par les mules que pendant une courte période. Cependant, cette accalmie a permis au 137th New York de boucher une brèche dans la ligne fédérale.

Les pertes de l'Union dans la bataille ont été de 78 tués, 327 blessés et 15 disparus. Les pertes confédérées sont de 34 tués, 305 blessés et 69 disparus. Un compte dit que Bratton a perdu 408 hommes tandis que Law n'en a perdu que 52.

L'armée de l'Union avait désormais sa fenêtre sur l'extérieur et pouvait recevoir des fournitures, des armes, des munitions et des renforts via la Cracker Line. La voie était libre pour le début des Batailles de Chattanooga le 23 novembre.

Relativement peu d'engagements nocturnes ont eu lieu pendant la guerre civile Wauhatchie est l'un des plus importants.


Bataille[modifier | modifier la source]

Bragg a ordonné à Longstreet de chasser la nouvelle force de l'Union. Constatant qu'un train de wagons s'était arrêté près de Wauhatchie, Longstreet décida d'écraser la force de Geary. Il a ordonné à Brig. La division du général Micah Jenkins pour monter une attaque de nuit contre les forces de l'Union. Alors que Law a pris le sien et Brig. Les brigades du général Jerome B. Robertson pour empêcher Hooker de renforcer Geary, la brigade de Jenkins de 1 800 hommes en Caroline du Sud, dirigée par le colonel John Bratton, attaqueraient la station Wauhatchie. Law avait le brigadier. La brigade du général Henry Benning continuerait de soutenir les efforts de Law et de Bratton. Bien que l'attaque ait été prévue pour 22h00. dans la nuit du 28 octobre, la confusion la retarda jusqu'à minuit. Bien que Geary et ses officiers s'attendaient à une attaque et aient jeté des piquets de grève, sa soudaineté les a pris par surprise. Enveloppés du nord par Bratton, les défenseurs de l'Union formèrent une ligne de bataille en forme de V, face au nord et à l'est. Le fils de Geary, un lieutenant d'artillerie, a été tué dans la bataille, mourant dans les bras de son père.

En entendant les bruits de la bataille, le XI Corps est rapidement tombé en rangs près de Brown's Ferry. Hooker contourna le major-général Oliver Otis Howard dans la chaîne de commandement et ordonna au major-général Carl Schurz de marcher vers la station Wauhatchie en renfort. Dans la confusion, le brigadier. Le général Adolph von Steinwehr a d'abord mis sa division sur la route. La brigade du colonel Orland Smith de la division Steinwehr a été la cible de tirs des confédérés de Law, qui étaient positionnés sur une colline de 200 pieds de haut qui dominait la route de Brown's Ferry. Smith a viré vers l'est et a commencé à gravir la colline. Pendant ce temps, Hooker a déployé par erreur des unités des deux divisions du XIe Corps contre Law et Benning, ne laissant personne pour porter secours à Geary. Bien que les 2 000 hommes de Law aient été largement dépassés en nombre par la force de Hooker, la position au sommet de la colline était naturellement forte. Dans l'obscurité, la seule unité en contact direct avec Law était la brigade de 700 hommes de Smith. Plusieurs assauts vigoureux de Smith ont été repoussés. Puis, après que Law ait reçu des rapports erronés, il a décidé de se retirer. Juste au moment où ses hommes quittaient leurs retranchements, les hommes de Smith se déversèrent sur eux, capturant quelques retardataires et dispersant un régiment qui n'obtint pas l'ordre de battre en retraite. Pendant ce temps, Hooker a accepté de laisser Howard se rendre à Wauhatchie avec de la cavalerie.

Les hommes de Geary ont continué à tenir bon, même s'ils ont commencé à manquer de munitions. Au moment où Bratton commençait à sentir la victoire, il reçut une note de retraite puisque les renforts de l'Union arrivaient sur ses derrières. Bratton s'est retiré à Lookout Mountain, couvert avec succès par la brigade de Benning. Dans le combat de Wauhatchie, Bratton a perdu 356 hommes tandis que les pertes de Geary étaient au nombre de 216. Β]


Mines: Wauhatchie l'une des rares batailles nocturnes de la guerre civile

Photo fournie par Linda Moss Mines / The Chief Wauhatchie Historical Marker.

Le 28 février 2019, la Tennessee Historical Commission et la Tennessee Wars Commission ont annoncé une subvention de 232 000 $ pour préserver neuf acres du champ de bataille de Wauhatchie. La subvention permettrait de préserver la plus ancienne structure historique originale de Brown's Tavern, Chattanooga et Hamilton County. John Brown, un homme d'affaires et dirigeant cherokee, avait construit la taverne pour profiter des colons se déplaçant à travers les régions nouvellement ouvertes. Par la suite, des questions ont été posées sur la signification de Wauhatchie et du champ de bataille de Wauhatchie.

Les résidents de Lookout Valley et de Tiftonia partagent facilement des histoires sur la communauté, dirigent les visiteurs vers Wauhatchie Pike et parlent avec fierté de la nouvelle école Wauhatchie en tant qu'« école basée sur la nature qui fait la promotion d'expériences d'immersion dans la nature basées sur le lieu ».

Les passionnés d'histoire locale rappellent aux auditeurs que le chef Wauhatchie était un chef cherokee du XIXe siècle qui a combattu aux côtés du major-général Andrew Jackson, du lieutenant John Ross, du capitaine John Brown et d'autres lors de la bataille de Horseshoe Bend, guerre de 1812. Le site de son ancienne maison dans la vallée est identifiée par un marqueur historique qui mentionne d'anciens enregistrements, notamment "Wauhatchie, grièvement blessé le 27 mars et a perdu son cheval". Il a signé l'achat de Hiawassee du 8 juillet 1817, est inscrit au recensement de 1835 de la nation Cherokee et a rejoint le « Trail of Tears » de déplacement vers l'ouest.

Avec une compréhension de l'origine du nom et de l'emplacement de Wauhatchie, des questions subsistent sur la bataille de Wauhatchie, et pourtant, beaucoup reconnaîtront les dirigeants et les actions associés à la bataille. Un bref résumé de la bataille inclurait ces faits : La bataille de Wauhatchie, du 28 au 29 octobre 1863, a eu lieu sur des terres maintenant comprises dans les comtés de Hamilton et Marion, Tennessee, et le comté de Dade, Géorgie. Les forces de l'Union s'emparèrent de Brown's Ferry sur la rivière Tennessee et ouvrirent une ligne de ravitaillement à l'armée de l'Union assiégée à Chattanooga. Les forces confédérées ont contré et tenté de déloger les unités fédérales, dans l'espoir de fermer la ligne de ravitaillement et de contribuer à la chute de Chattanooga. Cependant, les forces de l'Union ont prévalu à Brown's Ferry [Wauhatchie] et, après d'intenses combats fin novembre, Chattanooga est restée sous le contrôle de l'armée américaine, servant de « passerelle vers le sud » et de « passerelle vers la liberté ».

Comment l'action militaire d'octobre 1863 en est-elle venue à se concentrer sur Brown's Ferry et Wauhatchie ?

Après la victoire confédérée à Chickamauga en septembre 1863, les forces de l'Union se retirent à Chattanooga pour se regrouper et planifier les actions futures en attendant des renforts et des fournitures. Le général Braxton Bragg, CSA, a pris le contrôle de Missionary Ridge et de Lookout Mountain, deux sites fournissant à son armée d'excellents renseignements sur les troupes de l'Union et leurs lignes de ravitaillement. Alors que les troupes confédérées frappaient les lignes de ravitaillement de l'Union, le major-général américain Grant remplaça William Rosecrans par le major-général George H. Thomas, avec l'ordre que sa première priorité était de réapprovisionner l'armée de l'Union.

Le plan initial, "Cracker Line Operation", a été conçu pour ouvrir la voie vers Chattanooga depuis Brown's Ferry avec une progression simultanée jusqu'à Lookout Valley, prenant le contrôle de Kelly's Ferry Road. Alors que les chefs confédérés prenaient position à Brown's Ferry, Moccasin Bend et dans la vallée, les forces de l'Union avaient débarqué et étaient trop nombreuses pour être repoussées. Pendant ce temps, le major-général Joseph Hooker avait fait marcher trois divisions de l'Union depuis Bridgeport, en suivant les voies ferrées, via Shellmound et est entré dans Lookout Valley à la surprise de Gens. Bragg et James Longstreet, qui se rencontraient à Lookout Mountain lorsque la nouvelle est arrivée.

Après avoir observé les avancées de l'Union les 27 et 28 octobre, Longstreet et Bragg décidèrent de lancer une attaque nocturne à la station Wauhatchie, l'une des rares batailles nocturnes de la guerre civile. Initialement prévu pour 22 heures, la confusion a retardé l'attaque jusqu'à minuit. Alors que de plus en plus de troupes de l'Union arrivent, les confédérés sont contraints de retourner à Lookout Mountain. Les troupes fédérales pouvaient désormais recevoir les munitions, les fournitures et les renforts nécessaires pour maintenir le contrôle de Chattanooga et chasser les troupes confédérées de Missionary Ridge et de Lookout Mountain.

En chiffres, la bataille de Wauhatchie pourrait être considérée comme une escarmouche par rapport aux autres batailles du théâtre occidental, à savoir Shiloh, Chickamauga, Vicksburg. Il est généralement admis que les forces confédérées ont perdu plus de 356 hommes tandis que les unités de l'Union, qui alignaient moins de 1 600 hommes, ont perdu entre 215 et 220.

Malgré le faible nombre, la bataille de Wauhatchie a changé la situation militaire autour de Chattanooga, les confédérés avaient perdu leur meilleure chance de prendre le contrôle de Chattanooga et peut-être de modifier le cours de la guerre. Alors que les approvisionnements et les troupes commençaient à affluer à travers Lookout Valley, les fédéraux sont rapidement devenus une force puissante dans le nord de la Géorgie.

Linda Moss Mines, historienne du comté de Chattanooga-Hamilton, est membre de la Commission historique du Tennessee et régente, chef John Ross Chapter, NSDAR.


Bataille de Wauhatchie (28-29 octobre 1863)

Le 26 décembre 1862, le major-général William S. Rosecrans a dirigé l'armée de l'Union du Cumberland hors de Nashville, Tennessee, avec l'ordre de capturer Chattanooga, Tennessee. Chattanooga était une importante jonction de chemin de fer qui reliait la Confédération supérieure au Sud profond. Entre Rosecrans et Chattanooga se trouvait le lieutenant-général Braxton Bragg de l'armée confédérée du Tennessee.

Les deux armées se sont affrontées dans une série de batailles au cours des neuf mois suivants et les rebelles se sont systématiquement retirés vers le sud. Le 9 septembre, Bragg abandonna Chattanooga et mena l'armée du Tennessee à travers les montagnes jusqu'au nord de la Géorgie. Bien que Rosecrans ait atteint son objectif de capturer Chattanooga, il a décidé de poursuivre l'armée de Bragg en Géorgie. Piqué par les critiques qu'il reçoit pour avoir abandonné Chattanooga, Bragg contre-attaque à la bataille de Chickamauga (19-20 septembre 1863). Les confédérés victorieux repoussent les fédéraux vers Chattanooga, les forçant à occuper les ouvrages défensifs précédemment construits par les rebelles. Bragg s'empara des hauteurs surplombant Chattanooga (Lookout Mountain, Seminary Ridge et Raccoon Mountain) et assiégea la ville.

Réagissant à la situation désastreuse de l'armée du Cumberland, les autorités du Nord envoyèrent vingt mille soldats sous le commandement du major général Joseph Hooker, ainsi que seize mille hommes dirigés par le major général William T. Sherman, pour aider à lever le siège. Les fonctionnaires ont placé le major-général Ulysses S. Grant à la tête de tous les soldats du Nord à proximité de Chattanooga et ont également remplacé Rosecrans par le major-général George Thomas en tant que commandant de l'armée du Cumberland.

Alors que les renforts commençaient à arriver à la fin d'octobre 1863, Grant se lança dans une opération visant à atténuer les problèmes d'approvisionnement de l'armée de Cumberland. Le brigadier-général William F. "Baldy" Smith avait proposé un plan pour créer une nouvelle ligne de ravitaillement plus tôt, mais Rosecrans n'avait pas donné suite à la recommandation de ses subordonnés. Le plan de Smith exigeait de prendre le contrôle de la route reliant Chattanooga à la rivière Tennessee à Brown's Ferry. Grant a adopté le plan de Smith et a chargé Smith de prendre le contrôle de la rivière à Brown's Ferry. Sous le couvert de l'obscurité, deux brigades sous le commandement de Smith ont flotté devant les guetteurs confédérés sur la rivière et ont facilement établi une tête de pont à Brown's Ferry tôt le matin du 27 octobre.

Pendant ce temps, Hooker a fait marcher trois divisions de Bridgeport, en Alabama, à travers Lookout Valley vers Brown’s Ferry depuis le sud-ouest. Alors que Hooker traversait Lookout Valley le 28 octobre, il détacha la division du brigadier-général John W. Geary à la gare de Wauhatchie, un arrêt sur le chemin de fer de Nashville et Chattanooga.

De leur position sur Lookout Mountain, Bragg et le lieutenant-général James Longstreet ont observé les mouvements de l'Union les 27 et 28 octobre. Notant que la division isolée de Geary gardait un grand train de fournitures, dont les rebelles avaient désespérément besoin, ils ont décidé de lancer une attaque de nuit contre Geary le 29 octobre. Vers minuit, la brigade du général Micah Jenkins de Caroline du Sud a surpris Geary&# 039s Des hommes du 039 qui se sont rapidement formés en une ligne de bataille en forme de V et ont réussi à maintenir leur position.

En entendant les bruits des combats, Hooker envoya deux divisions du 9 e corps, commandées par le général de division Carl Schurz, pour aider Geary. Alors que les renforts fédéraux commencent à arriver, Jenkins stoppe l'attaque et retourne à Lookout Mountain.

La bataille de Wauhatchie était un engagement relativement mineur en termes de pertes. L'Union a perdu environ 420 soldats (tués, blessés et capturés/disparus) contre 408 pour la Confédération. La bataille était importante, cependant, car elle a permis à Grant d'établir une ligne d'approvisionnement bien nécessaire (connue sous le nom de ligne Cracker) pour approvisionner son armée affamée à Chattanooga. Une fois que les approvisionnements ont commencé à affluer, les fédéraux ont réussi à briser le siège de Bragg et à repousser l'armée rebelle vers le sud en Géorgie, ouvrant la voie au succès de la campagne d'Atlanta du major-général William T. Sherman.


Bataille de Wauhatchie, 28-29 octobre 1863 - Histoire

L'American Battlefield Trust et nos membres ont sauvé plus de 53 000 acres dans 24 États !

Bien que Geary et ses officiers s'attendaient à une attaque et aient jeté des piquets de grève, sa soudaineté les a pris par surprise. Après leur défaite désastreuse à la bataille de Chickamauga, les forces de l'Union dirigées par le major-général William Rosecrans se retirèrent à Chattanooga, Tennessee. Montrez votre fierté pour la préservation du champ de bataille en achetant dans notre magasin. Korn, Jerry et les éditeurs de Time-Life Books. Relativement peu d'engagements nocturnes ont eu lieu pendant la guerre civile Wauhatchie est l'un des plus importants. CARTE DE BATAILLE | Carte de l'American Battlefield Trust de la bataille de Brown's Ferry, Tennessee, le 27 octobre 1863, BATTLE MAP | Carte de l'American Battlefield Trust de la bataille de Lookout Mountain, Tennessee, le 24 novembre 1863, BATTLE MAP | Carte de l'American Battlefield Trust de la bataille de Chattanooga, Tennessee, le 25 novembre 1863, BATTLE MAP | Carte de l'American Battlefield Trust de la bataille de Missionary Ridge, Tennessee, le 25 novembre 1863, aidez à mettre en ligne l'expérience de champ de bataille du théâtre occidental, économisez 95 acres cruciales sur deux champs de bataille de la guerre d'indépendance, Kentuckians : Support Battlefield Preservation Legislation, Virginians : Support Battlefield Preservation Legislation , Politique d'autorisation de réimpression de carte de l'American Battlefield Trust, Bataille de Lookout Mountain - 24 novembre 1863, Chattanooga - La lutte pour Tunnel Hill - 25 novembre 1863. Law avait Brig. Bien que l'attaque ait été prévue pour 22h00. dans la nuit du 28 octobre, la confusion la retarda jusqu'à minuit.

Le soutien aux New-Yorkais arriva bientôt alors que le 29th Pennsylvania, s'étant reformé après le piquetage, prit position sur leur gauche. Dans la confusion, le brigadier. Il est apparu sur The History Channel en tant qu'expert vedette. Pour arrêter cet effort, le lieutenant-général James Longstreet a lancé une rare attaque nocturne visant une petite force de l'Union à Wauhatchie, Tennessee. Entendant les combats au sud, Hooker mobilisa les divisions du XIe corps des généraux de brigade Adolph von Steinwehr et Carl Schurz. Évaluant la situation, Grant a mis en œuvre un plan conçu par le brigadier général William F. « Baldy » Smith pour rouvrir une ligne d'approvisionnement à Chattanooga. Lors d'une rare attaque nocturne, une division du corps de Longstreet attaqua l'arrière-garde de l'Union près du carrefour de Wauhatchie. Gênés par l'obscurité, les deux camps étaient souvent réduits à tirer sur les éclairs de bouche de l'ennemi.

Le général John B. Turchin et le 2e sous le brigadier. Les troupes de Bragg occupèrent Missionary Ridge et Lookout Mountain, qui offraient toutes deux d'excellentes vues sur la ville, la rivière et les lignes de ravitaillement de l'Union. Le 28 octobre, après une marche rapide, la colonne de Hooker entra dans Lookout Valley à l'étonnement des généraux Braxton Bragg et James Longstreet, qui tenaient une conférence sur Lookout Mountain. Veuillez envisager de faire un don aujourd'hui pour aider à recueillir les 170 000 $ dont nous avons besoin pour préserver cette partie de l'histoire américaine pour toujours. Reconnaissant la menace posée par les forces de l'Union dans la vallée, Bragg a ordonné à Longstreet d'attaquer. La situation se détériorant, les XI et XII Corps de l'Union furent détachés de l'Armée du Potomac en Virginie et…

Au sud, la brigade de Géorgiens du brigadier-général Henry Benning a reçu l'ordre de tenir un pont au-dessus de Lookout Creek et d'agir comme force de réserve. Bien que Bragg ne soit pas au courant du plan de l'Union, il ordonne au lieutenant-général James Longstreet, dont les hommes tiennent la gauche confédérée, d'occuper Lookout Valley. Constatant qu'un train de wagons s'était arrêté près de Wauhatchie, Longstreet décida d'écraser la force de Geary. La brigade du général Henry Benning continue de soutenir les efforts de Law et de Bratton. La première priorité de Grant en atteignant Chattanooga était de réapprovisionner l'armée de l'Union. Avant l'aube du 27 octobre, Smith réussit à sécuriser Brown's Ferry avec deux brigades dirigées par les brigadiers généraux William B. Hazen et John B. Turchin. [11], Une rumeur a circulé dans les camps de l'Union selon laquelle les mules de l'Union piétinées par le combat avaient fait croire aux confédérés qu'ils étaient attaqués par la cavalerie, provoquant la retraite du Sud. La bataille de Wauhatchie s'est déroulée du 28 au 29 octobre 1863 dans les comtés de Hamilton et de Marion, au Tennessee, et dans le comté de Dade, en Géorgie, pendant la guerre de Sécession. L'armée du Tennessee du général confédéré Braxton Bragg a assiégé la ville, menaçant d'affamer les forces de l'Union jusqu'à ce qu'elles se rendent. Les troupes de Bragg occupèrent Missionary Ridge et Lookout Mountain, qui offraient toutes deux d'excellentes vues sur la ville, la rivière et les lignes de ravitaillement de l'Union. Carte de l'American Battlefield Trust de la bataille de Wauhatchie. Bien qu'une bousculade ait pu se produire, ce n'était pas la cause du retrait confédéré. Pour ce faire, il a ordonné à la division du brigadier général Micah Jenkins de frapper après la tombée de la nuit. (Résumé NPS) Combat de nuit à Wauhatchie. Pendant ce temps, Hooker a déployé par erreur des unités des deux divisions du XIe Corps contre Law et Benning, ne laissant personne pour porter secours à Geary. [7], Bragg a ordonné à Longstreet de chasser la nouvelle force de l'Union. Au moment où le brigadier. L'armée du Tennessee du général confédéré Braxton Bragg a assiégé la ville, menaçant d'affamer les forces de l'Union jusqu'à ce qu'elles se rendent. Surnommée la « Cracker Line », elle appelait des bateaux de ravitaillement de l'Union pour débarquer des marchandises à Kelley's Ferry sur la rivière Tennessee.

Le 29th Pennsylvania de la brigade du colonel George Cobham a fourni des piquets de grève pour toute la division. Les forces confédérées ont tenté de déloger la force de l'Union défendant le ferry et de fermer à nouveau cette ligne de ravitaillement, mais ont été vaincues. [10], les hommes de Geary ont continué à tenir bon, même s'ils ont commencé à manquer de munitions. Il se déplacerait ensuite vers l'est jusqu'à la gare de Wauhatchie et remonterait Lookout Valley jusqu'à Brown's Ferry. Ce mouvement a été bloqué par l'arrivée du 137th New York du colonel David Ireland. Les confédérés ont signalé leurs pertes comme 34 tués, 305 blessés et 69 disparus. Supervisant la division militaire du Mississippi nouvellement créée, Grant a relevé Rosecrans et l'a remplacé par le major général George H. Thomas.

En attaquant, le 2nd South Carolina subit rapidement de lourdes pertes de la part de l'infanterie de l'Union et de la batterie de Knap. Les troupes de Bragg occupèrent Missionary Ridge et Lookout Mountain, qui offraient toutes deux d'excellentes vues sur la ville, la rivière et les lignes de ravitaillement de l'Union.

Les troupes confédérées lancèrent des raids sur tous les wagons de ravitaillement se dirigeant vers Chattano… Se méfiant des troupes marchant au secours de l'armée fédérale assiégée à Chattanooga, le général Braxton Bragg ordonna au général James Longstreet de prendre des mesures contre la force se massant dans Lookout Valley. Après la bataille, une rumeur a circulé selon laquelle des mules de l'Union avaient été piétinées pendant la bataille, laissant croire à l'ennemi qu'elles étaient attaquées par la cavalerie et qu'elles avaient finalement provoqué leur retraite. Faites un don aujourd'hui pour préserver les champs de bataille en Amérique et protéger l'héritage des conflits déterminants de notre nation.

Après la défaite de la bataille de Chickamauga, l'armée du Cumberland se replie au nord jusqu'à Chattanooga. La situation se détériorant, les corps de l'Union XI et XII ont été détachés de l'armée du Potomac en Virginie et envoyés vers l'ouest sous la direction du major général Joseph Hooker. Les dons à la Fiducie sont déductibles des impôts dans toute la mesure permise par la loi. Cela a amené le 137th New York à refuser sa gauche pour éviter d'être flanqué.

De là, les marchandises traverseraient à nouveau la rivière et passeraient par Moccasin Point jusqu'à Chattanooga. Au cours des prochains jours, les fournitures ont commencé à affluer vers l'armée du Cumberland. L'armée du Tennessee du général confédéré Braxton Bragg a assiégé la ville, menaçant d'affamer les forces de l'Union jusqu'à ce qu'elles se rendent. En poussant ce régiment vers l'avant, Greene est tombé blessé lorsqu'une balle lui a fracassé la mâchoire. Turchin's brigade took a position on Moccasin Bend across from Brown's Ferry. Battle of Wauhatchie - Background: Following the defeat at the Battle of Chickamauga, the Army of the Cumberland retreated north to Chattanooga.

To secure this route, Smith would establish a bridgehead at Brown's Ferry while Hooker moved overland from Bridgeport to the west (Map). Gen. William F. "Baldy" Smith, Chief Engineer of the Military Division of the Mississippi, who conceived the overall Cracker Line plan, was assigned the task of establishing the Brown's Ferry bridgehead. [6] Worse, Geary's division, only 1,500-strong after detaching railroad guards, was posted in isolation. In the fighting at the Battle of Wauhatchie, Union forces sustained 78 killed, 327 wounded, and 15 missing while Confederate losses numbered 34 killed, 305 wounded, and 69 missing. Battle of Wauhatchie, 28-29 October 1863. As a result, Ireland assumed command of the brigade. Hooker bypassed Maj. Gen. Oliver O. Howard in the chain of command and ordered Maj. Gen. Carl Schurz to march to Wauhatchie Station as reinforcements. In the darkness, the only unit in direct contact with Law was Smith's 700-man brigade. Kennedy Hickman is a historian, museum director, and curator who specializes in military and naval history. The Battle of Wauhatchie was fought October 28–29, 1863, in Hamilton and Marion Counties, Tennessee, and Dade County, Georgia, in the American Civil War. A Federal resurgence in the west was only a matter of time.

Gen. John W. Geary's division at Wauhatchie Station, a stop on the Nashville and Chattanooga Railroad, to protect the line of communications to the southwest as well as the road west to Kelley's Ferry. The autumn of 1863 found Union forces in southern Tennessee in a very difficult position. [4], Meanwhile, Maj. Gen. Joseph Hooker marched with three Union divisions from Bridgeport by following the railroad via Shellmound and the Running Water Creek gorge. Upon landing, Hazen secured the bridgehead and then positioned a pontoon bridge across the river, allowing Turchin to cross and take position on his right. Around 10:30 PM, the lead elements of Bratton's brigade engaged the Union pickets. Meanwhile, Hooker agreed to let Howard proceed to Wauhatchie with some cavalry.


The Battle of Wauhatchie

October 28, 1863 – News that Federals had secured Brown’s Ferry enraged General Braxton Bragg, and Lieutenant General James Longstreet planned to counter with a Confederate night assault.

Bragg, commanding the Confederate Army of Tennessee, continued his tenuous siege on the Federals in Chattanooga. However, the Federals had opened a new supply line at Brown’s Ferry. Bragg did not know about this until the morning of the 28th. Infuriated, he wrote Longstreet, commanding that sector of the army, “The loss of our position on the left is vital,” because it “involves the very existence of the enemy at Chattanooga.”

The loss of Brown’s Ferry threatened to render Bragg’s siege pointless because Federals could use the bridgehead there to ship supplies from Bridgeport to the hungry soldiers in Chattanooga. Bragg rode to Lookout Mountain to discuss the matter with Longstreet in person. When he could not find Longstreet, he looked down in the valley below and saw the Federals had indeed laid a pontoon bridge at Brown’s Ferry. Bragg’s worst fears had been realized.

Bragg finally met with Longstreet around 10 a.m., and since the men already disliked each other, a heated argument quickly ensued. Bragg blamed Longstreet for failing to defend Brown’s Ferry, while Longstreet blamed Bragg for issuing vague orders and insisting that the true Federal threat was at Bridgeport, from which the enemy could launch a flank attack.

Couriers interrupted the argument with news that the Federals were advancing through the Lookout Valley. This confused the generals, who believed the enemy would come either from Brown’s Ferry or on Longstreet’s flank, not his front. Moving to a vantage point overlooking the valley, Bragg and Longstreet could see the Federals marching toward Brown’s Ferry. Bragg ordered Longstreet to attack and then returned to his headquarters.

The Federals moving through Lookout Valley belonged to Major General Joseph Hooker, led by XI Corps. Hooker’s goal was to join forces with the troops at Brown’s Ferry. Hooker directed his rear guard, a division of XII Corps under Brigadier General John W. Geary, to halt at Wauhatchie Station, a stop on the Nashville & Chattanooga Railroad, about three miles southwest of Brown’s Ferry. Geary was to guard Hooker’s communications and the road leading west to Kelley’s Ferry.

Although Bragg expected Longstreet to attack the main Federal force assembling at Brown’s Ferry, Longstreet planned to cut off Hooker’s rear by attacking Geary’s isolated division instead. Three Confederate brigades would move from the eastern slopes of Lookout Mountain to join Brigadier General Evander M. Law’s brigade in a rare night assault at 10 p.m. The brigades belonged to Brigadier General Micah Jenkins’s division of Longstreet’s corps.

Longstreet informed Bragg around 6 p.m., “There is another column and train just in sight. I hope to be able to attack it in flank soon after dark.” Law protested the plan, arguing that “even if he (Jenkins) gained a temporary success during the night, the light of the next morning would reveal his weakness, with a force of the enemy on both sides of him, each of which would be superior in numbers to his whole force.”

Geary’s 1,500 men camped for the night near Wauhatchie. They had not yet established communications with the Federals at Brown’s Ferry. The Confederate attack was delayed until after midnight due to men getting lost in the dark. Longstreet decided to suspend the attack, but Jenkins did not receive the order until fighting had already begun.

The Confederates attacked from the north and east, hoping to separate Geary’s men from Hooker’s main force. Geary was surprised, but his men quickly put out their campfires and formed a “V” shape defense line, as Geary sent a regiment west to guard Kelley’s Ferry. Heavy clouds blocked the moonlight, making muzzle flashes the only light in most places.

Hooker heard the firing and sent Howard’s XI Corps to reinforce Geary. One of Howard’s divisions, led by Major General Carl Schurz, got lost and did not see action. But when Jenkins could not prevent the rest of Howard’s corps from linking with Geary, he ordered a withdrawal to Lookout Mountain.

In this confusing battle, the Federals sustained 420 casualties (78 killed, 327 wounded, and 15 missing), while the Confederates lost 408 men (34 killed, 305 wounded, and 69 missing). Howard’s XI Corps performed well despite past defeats while part of the Army of the Potomac at Chancellorsville and Gettysburg. Hooker accused Schurz of incompetence for getting lost, but Schurz was later absolved by a court of inquiry.

Longstreet tried charging Law with poor conduct since he had opposed the attack he also accused Jenkins’s men of lacking the aggressiveness needed for a night attack. He especially singled out Brigadier General Jerome Robertson, who commanded a brigade in Jenkins’s division. Longstreet wrote of Robertson, “This officer has been complained of so frequently for want of conduct in time of battle that I apprehend that the abandonment by his brigade of its position of the night of the 28th may have been due to his want of hearty co-operation.”

All charges against Law and Robertson were dropped due to time constraints. Longstreet pulled his men back, giving Brown’s Ferry to the Federals. Hooker’s men drove the remaining Confederates off Raccoon Mountain, and the “cracker line” from Bridgeport to Chattanooga was soon fully operational. With the Confederate siege effectively broken, a concerned President Jefferson Davis telegraphed Bragg from Richmond:

“It is reported here that the enemy are crossing at Bridgeport. If so it may give you the opportunity to beat the detachment moving up to reinforce Rosecrans as was contemplated… You will be able to anticipate him, and strike with the advantage of fighting him in detail… the period most favorable for actual operations is rapidly passing away, and the consideration of supplies presses upon you the necessity to recover as much as you can of the country before you.”

Davis (still unaware that Major General William S. Rosecrans no longer commanded the Federals) suggested that Bragg send Longstreet to Knoxville soon after. Later that day, the Federal steamboat Chattanooga left Bridgeport pulling two barges filled with 40,000 rations. The boat fought the strong current and reached Brown’s Ferry by dawn on the 30th.

Plus tard dans la journée, le Chattanooga reached its namesake city, and the “cracker line” was officially opened, providing hardtack, or “crackers,” to the hungry men. Major General Ulysses S. Grant, the overall Federal commander in Chattanooga, wired General-in-Chief Henry W. Halleck, “The question of supplies may now be regarded as settled. If the rebels give us one week more time I think all danger of losing territory now held by us will have passed away, and preparations may commence for offensive operations.” Grant later wrote:

“In five days from my arrival in Chattanooga the way was open to Bridgeport and, with the aid of steamers and Hooker’s teams, in a week the troops were receiving full rations. It is hard for any one not an eye-witness to realize the relief this brought. The men were soon reclothed and also well fed, an abundance of ammunition was brought up, and a cheerfulness prevailed not before enjoyed in many weeks. Neither officers nor men looked upon themselves any longer as doomed. The weak and languid appearance of the troops, so visible before, disappeared at once. I do not know what the effect was on the other side, but assume it must have been correspondingly depressing.”

But Grant was not entirely satisfied. He confided to Assistant Secretary of War Charles Dana that he disliked Hooker and wanted to remove him from command, along with Major General Henry W. Slocum heading XII Corps. Dana informed Secretary of War Edwin M. Stanton, “He would himself order Hooker and Slocum away, but hesitates because they have just been sent here by the President. Besides, I think he would rather prefer that so serious a proceeding should come from headquarters.”

Dana reported that Hooker had “behaved badly ever since his arrival,” and Slocum had sent “a very disorderly communication” complaining about serving under Hooker, whom he (Slocum) despised. Dana wrote, “Altogether Grant feels that their presence here is replete with both trouble and danger. Besides, the smallness of the two corps requires their consolidation.”

Regardless of his issues with the commanders, Grant soon began planning a counteroffensive against Bragg’s Confederates outside Chattanooga.


Battle of Wauhatchie

Les sujets. Ce marqueur historique est répertorié dans cette liste de sujets : Guerre, US Civil. A significant historical date for this entry is October 28, 1863.

Emplacement. Marker is missing. It was located near 35° 0.758′ N, 85° 20.63′ W. Marker was in Lookout Mountain, Tennessee, in Hamilton County. Marker could be reached from Point Park Road north of East Brow Road, on the right when traveling west. This tablet was located in Point Park, atop Lookout Mountain, just beyond the Ochs Museum and the museum observation deck, on the rock surface that makes up "The Point" of Lookout Mountain. Touchez pour la carte. Marker was in this post office area: Lookout Mountain TN 37350, United States of America. Touchez pour les directions.

Autres marqueurs à proximité. At least 8 other markers are within walking distance of this location. Tennessee River and Moccasin Bend (here, next to this marker) Cobham's Brigade (here, next to this marker) Lookout Valley and Browns Ferry (here, next to this marker) Battle Above the Clouds (a few steps from this marker) 29th Pennsylvania Infantry (a few steps from this marker) 111th Pennsylvania Infantry (a few steps from this marker) Chattanooga and Missionary Ridge (a few steps from this marker) Lookout Mountain Trails (a few steps from this marker). Touch for a list and map of all markers in Lookout Mountain.

En savoir plus sur ce marqueur. When standing on the Ochs Museum observation deck, and looking at the rock surface of "The Point" of Lookout Mountain, that the museum is situated upon, there used to be eight tablets located across the rock surface of "The Point." When looking left to right, this tablet was the first of the eight tablets that were situated there.


Voir la vidéo: La bataille de Loigny - E6 - 1870, lannée terrible (Août 2022).